ivomec1injectableantiparasitaireinterneetexternepourbovinsovinsetporcs
Ivomec 1% Injectable. Antiparasitaire interne et externe pour bovins, ovins et porcs
Nombre d`article : 003-456
€ 39,95 Inclus Élément
Prix / pièce


Y compris des prix supplémentaires: € 39,95
Description
Ivomec 1% Injectable.


IVOMEC 1%® Injectable
Antiparasitaire interne et externe
pour bovins, ovins et camelins

COMPOSITION :
Solution injectable contenant pour 1 ml :
Ivermectine, MSD…………...……………………………………........10 mg
Excipients.....................…......……q. s. p..........…………………….......1 ml


PROPRIÉTÉS PHARMACEUTIQUES :
IVOMEC est un parasiticide injectable d’une nouvelle génération pour bovins, ovins, et camelins.
Il élimine de manière efficace les parasites internes et externes compromettant la santé et la productivité du bétail.
Sa commodité d’emploi, son large spectre d’efficacité et sa marge de sécurité en font le produit idéal pour le contrôle des parasites du bétail.
IVOMEC est une solution injectable stérile à 1% d’ivermectine, prête à l’emploi.
L’ivermectine appartient à la famille des avermectines, agents antiparasitaires à large spectre, isolés à partir de la fermentation d’un organisme du sol appelé Streptomyces avermitilis.
La formule d’IVOMEC est conçue pour l’administration de la dose conseillée de 200 mcg/kg de poids vif.


INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES :
IVOMEC est indiqué pour le traitement et le contrôle des parasites suivants:
BOVINS :
•Nématodes gastro-intestinaux: Ostertagia ostertagi (adultes et immatures, y compris les larves inhibées), O.
lyrata (adultes et immatures), Haemonchus placei (adultes et immatures), Trichostrongylus axei, Cooperia
oncophora (adultes et immatures), C. punctata (adultes et immatures), C. pectinata (adultes et immatures),
Oesophagostomum radiatum (adultes et immatures), Nematodirus helvetianus (adultes), N. spathiger (adultes),
Strongyloides papillosus (adultes), Bunostomum phlebotomum (adultes et immat ures), Toxocara vitulorum
(adultes)

•Nématodes pulmonaires : Dictyocaulus viviparus (adultes et immatures)
•Autres nématodes: Parafilaria bovicola, Thelazia spp. (adultes)
•Hypodermes des bovins (stades parasitaires): Hypoderma bovis, H. lineatum
•Myiases (stades parasitaires) : Dermatobia hominis
•Mouche du bétail (stades parasitaires): Chrysomya bezziana
•Poux piqueurs: Linognathus vituli, Haematopinus eurysternus, Solenopotes capillatus
•Acariens de la gale : Psoroptes ovis (syn. P. communis var. bovis) Sarcoptes scabiei var. bovis
•Tiques : Ornithodoros savignyi
IVOMEC aide au contrôle des:
•Poux broyeurs: Damalinia bovis
•Tiques : Boophilus microplus, B. decoloratus
•Acariens de la gale: Chorioptes bovis

IVOMEC® administré à la posologie conseillée de 200 mcg/kg de poids vif contrôle efficacement les infestations dues à Ostertagia spp. et Cooperia spp. acquises au moins 7 jours après traitement et Dictyocaulus viviparus acquises au moins 14 jours après traitement. IVOMEC@ contrôle efficacement l’infestation par les larves de la mouche du bétail (Chrysomya bezziana) pendant 14 jours après traitement.

OVINS :
Nématodes gastro-intestinaux: Haemonchus contortus (adultes et immatures), Ostertagia circumcincta (adultes et immatures), O. trifurcat a (adultes et immatures), Trichostrongylus axei (adultes), T. colubriformis (adultes et immatures), T. vitrinus (adultes), Nematodirus filicollis (adultes et immatures), N. spathiger (immatures),
Cooperia curticei (adultes et immatures), 0. venulosum (adultes), Chabertia ovina (adultes et immatures), Trichuris ovis (adultes)
Nématodes pulmonaires: Dictyocaulus filaria (adultes et immatures), Protostrongylus rufescens (adultes)
•Oestres du mouton (tous les stades larvaires): oestrus ovis
Acariens de la gale : Psoroptes communis var. ovis, Sarcoptes scabiei
Une seule injection réduit considérablement le nombre de P. communis var. ovis et enraye dans de nombreux
cas les signes cliniques de la gale. Deux injections, à 7 jours d’intervalle, sont nécessaires pour éliminer les
acariens vivants.


CAMELINS :
• Nématodes gastro-intestinaux (adultes): Camelostrongylus mentulatus (adultes et immatures), Haemonchus
contortus, H. longistipes, Ostertagia spp., Trichostrongylus axei, T. colubriformis, T. probolurus, T. vitrinus,
Impalaia spp., Oesophagostomum columbianum, O. venulosum, Chabertia ovina
• Acariens de la gale: Sarcoptes scabiei var. cameli
Une seule injection réduit considérablement le nombre des S. scabiei var. cameli et enraye dans de nombreux cas les signes cliniques de la gale. Deux injections, à 15 jours d’intervalle, sont nécessaires pour être totalement efficaces.
IVOMEC doit être administré à l’aide de seringues standards automatiques ou à dose unique.


POSOLOGIE ET ADMINISTRATION :
BOVINS ET CAMELINS :
La dose conseillée est de 1 ml ( 10 mg d’ivermectine) par 50 kilos de poids vif, exclusive- ment par injection sous-cutanée.
Utiliser des instruments stériles, injecter l’IVOMEC sous la peau souple devant ou derrière l’épaule.
Il est conseillé d’utiliser une aiguille stérile, de calibre 16 de 10 à 15 mm.


Ovins :
La dose conseillée est de 0.5 ml par 25 kilos de poids vif, exclusivement en injection sous-cutanée.
La peau souple derrière l’épaule convient assez bien pour le lieu de l’injection.
Pour les moutons, s’assurer que l’aiguille a bien pénétré au travers de la laine et de la peau avant d’administrer l’Injection.
Les pratiques aseptiques doivent être respectées


MODE D’ACTION :
L’ivermectine est un antiparasitaire interne et externe qui appartient à la famille des avermectines et qui agit par inhibition de la transmission de l’influx nerveux.
Son mode d’action est spécifique et fait appel à une substance chimique utilisée par ces parasites comme neurotransmetteur inhibiteur au niveau des terminaisons nerveuses
présynaptiques ou des jonctions neuromusculaires. Ce neurotransmetteur est appelé "acide gamma aminobutyrique" ou GABA.
Chez les nématodes l’ivermectine stimule la libération du GABA au niveau des terminaisons nerveuses présynaptiques ce qui, en accroissant la quantité de GABA fixé, sur les récepteurs postsynaptiques spécifiques aboutit à l’interruption de la conduction nerveuse.
L’ivermectine provoque ainsi la paralysie et la mort des vers Chez les arthropodes tels les acariens, les mouches et les poux, l’ivermectine développe une activité qui
ressemble à celle qui se produit chez les nématodes, à l’exception du fait que l’influx nerveux est bloqué au niveau des jonctions neuromusculaires.
La conséquence, une paralysie mortelle, est comparable dans la plupart des espèces.
Les doses d’ivermectine recommandées offrent une marge de sécurité étendue pour les bovins.
En effet, le neurotransmetteur périphérique principal chez les mammifères, l’acétylcholine, n’est pas affecté par l’ivermectine.
De plus, l’ivermectine ne pénètre pas facilement dans le système nerveux central des mammifères où le GABA agit en qualité de neurotransmetteur.

QUAND TRAITER LES BOVINS INFESTÉS DE MYIASES :
IVOMEC est efficace sur tous les stades larvaires d’Hypoderma sp. Cependant, afin d’obtenir les résultats les meilleurs, les animaux doivent être traités dès la fin de la saison d’activité des mouches du varron.
Bien que ce phénomène ne soit pas propre à l’ivermectine, la destruction des larves d’hypoderme, lorsqu’elles sont situées dans des zones vitales. peut entraîner des effets indésirables chez l’animal hôte.
La destruction de larves d’Hypoderma lineatum lorsqu’elles se trouvent dans la sous-muqueuse de l’oesophage, peut, à ce stade de migration, être à l’origine de météorisation.
De même, la destruction de larves d’Hypoderma bovis lorsqu’elles sont localisées dans le canal rachidien, peut, à ce stade de migration, provoquer une parésie, voire une
paralysie.
Il est donc conseillé de traiter les bovins, avant ou après ces stades migratoires.
Les Bovins traités à l’IVOMEC à la fin de la saison des mouches peuvent être de nouveau traités à l’IVOMEC
en hiver contre les parasites internes, les acariens de la gale ou les poux, sans risque de réactions liées aux
larves.
Pour plus d’informations concernant les programmes de lutte contre les parasites, consulter votre vétérinaire.

NOTE A L’UTILISATEUR :
Un desagrénient passager a été observé chez quelques animaux après administration sous cutanée.
Dans quelques rares cas, une légère tumescence molle du tissu a été constatée à l’endroit de la piqûre.
Chez certains ovins, on a noté un comportement suggérant une douleur parfois intense, mais généralement de courte durée.
Ces réactions ont disparu sans traitement particulier.

PRECAUTIONS :
Ne pas traiter les animaux de boucherie moins de 28 jours avant leur abattage, lorsque la viande est destinée à la consommation humaine.
Lorsque le lait est destiné à la consommation humaine, ne pas traiter les vaches durant 28 jours précédant la mise –bas, ni les vaches laitières.
En l’absence de données spécifiques, ne pas traiter les femelles pubères destinées à produire du lait pour la consommation humaine.
Les camelins produisant du lait pour la consommation humaine ne doivent pas être traités.
Les essais n’ont pas été effectués pour démontrer la sécurité chez les camelins en cours de reproduction.
Ce produit ne doit pas être injecté par voie intra- veineuse, ni par voie intra-musculaire.
Une vaccination appropriée contre les infections clostridiales est vivement recommandée chez les ovins.
Conserver le flacon dans la boîte à l’abri de la lumière.
Tenir hors de portée des enfants.


PRESENTATIONS :
Flacon de 50 ml.
Flacon de 200 ml.


Votre nom:
Votre adresse E-mail:
 
Ami nommé:
Ami d'email:
Envoyer